« Oui, les maris stressent leurs femmes plus que les enfants » affirme une étude

Les débuts d’une relation amoureuse sont souvent rythmés par la passion, la complicité et la légèreté d’esprit. Au fil du temps, cette idylle laisse place à la routine et la flamme s’estompe peu à peu. Après la naissance du premier enfant, on considère que le couple subit un bouleversement dans sa vie de tous les jours. Pourtant, un sondage relayé par le média Today révèle que les maris peuvent stresser une femme plus que ses propres enfants. 

Devenir parents est toujours une expérience merveilleuse à vivre à deux. Alors que les partenaires ne se souciaient que de leurs besoins, une troisième personne doit désormais être prise en considération dans toute sa singularité.

Un enfant, c’est aussi une énorme responsabilité qui peut parfois être lourde à porter pour une femme. Gérard Bonnet, psychanalyste, considère que « l’arrivée d’un enfant est une épreuve, un pari » pour le couple. Ce nouveau membre de la famille nécessite une attention constante qu’il convient de lui offrir. Mais après la naissance du bébé, il n’est pas rare que la mère, contrainte de concilier vie professionnelle, sociale et familiale, se retrouve face à un stress intense. On en vient alors à se poser une question légitime : quelle est la source de ce stress ? Est-ce l’enfant qui ne cesse de pleurer ? Est-ce le mari ? On vous en dit plus.

Une étude révèle l’origine du stress vécu par les mères

Parfois, la femme est obligée d’occuper plusieurs fonctions à la fois. Maîtresse de maison, mère de famille, chef cuisinière, éducatrice, salariée, planificatrice, amante et épouse. Bien qu’elle soit perçue comme invincible, une femme reste une personne qui peut connaître ses moments de faiblesses. Ainsi, il n’est pas rare que ces tâches finissent pas l’épuiser moralement.

Pour élucider les raisons principales pour lesquelles les mères sont stressées, un sondage a été réalisé par le magazine Today sur un échantillon de 7000 femmes. Parmi les sondées, 46% ont déclaré que leur mari était leur principale source de stress, se plaçant ainsi avant les enfants. En outre, 20% des femmes expliquent que si elles sont stressées, c’est parce qu’elles ne reçoivent pas assez de soutien de la part de leur partenaire au quotidien. Aussi, 75% des sondées ont révélé qu’elles devaient procéder à la fois aux tâches parentales et domestiques. Elles finissaient donc par être surmenées. « Je suis épuisée émotionnellement et physiquement lorsque mon mari rentre à la maison », a déclaré une participante au sondage. « Souvent, j’ai l’impression d’être la seule adulte dans la maison. Mon mari et ma fille rivalisent pour attirer mon attention », a confié une autre participante.

En réalité, les mères se sentent obligées d’assurer plusieurs rôles à la fois et ne peuvent s’empêcher d’être parfois submergées par le stress. De ce fait, l’aide d’un partenaire semble crucial pour aider la femme à ne pas sombrer dans l’anxiété.

Comment concilier vie conjugale et charge parentale ?

Pour faire durer le couple, certains efforts sont de mise. Tout d’abord, il faut que les tâches soient réparties de façon équitable entre les deux partenaires. En effet, lorsque l’homme et la femme s’engagent mutuellement pour garantir à l’enfant une bonne éducation et un développement optimal, la relation de couple s’en porte mieux. En outre, se répartir les tâches domestiques aide à alléger les charges et à permettre à chacun de bénéficier d’un temps précieux pour son bien-être.

Enfin, il est indispensable d’entretenir la flamme en s’accordant des moments à deux, sans les enfants. Pour ce faire, prévoir un rendez-vous hebdomadaire pour se retrouver et échanger sans penser aux enfants peut être salvateur pour le couple.